Les allergies alimentaires les plus fréquentes sont :

  • Œuf (35% des allergies alimentaires chez l’enfant)
  • Arachide = cacahuète (23%)
  • Lait de vache (8%)
  • Moutarde (6%)
  • Poisson (4%)
  • Fruits à coques (amande, noisette, noix, pistache)
  • Crustacés (crabe, crevette, homard)
  • Farine de blé
  • Fruits du groupe « latex » (avocat, banane, kiwi)

Certains allergènes (comme l’œuf ou le lait de vache) sont présents dans un très grand nombre d’aliments industriels (et de médicaments), ce qui complique d’autant leur éviction.

On constate aussi de plus en plus de poly-allergies (c’est-à-dire d’allergies à plusieurs allergènes), ce qui réduit encore plus le choix des aliments possibles.

⇒ La consultation d’une diététicienne vous aidera à identifier tous les termes qui peuvent cacher la présence d’un allergène dans la liste des ingrédients d’un produit (par exemple le mot « protéine » peut cacher la présence d’œuf ou de lait de vache…).

N.B. : Beaucoup de personnes qui ne digèrent pas le lait pensent être allergiques au lait.
Si elles mangent du fromage sans problème, ce n’est pas une allergie, mais une « intolérance au lactose » (le lactose est un sucre présent naturellement dans le lait, qui disparaît lors de la fabrication du fromage).
L’allergie au lait de vache est une allergie aux « protéines du lait de vache » (le fromage contient des protéines de lait de vache).

 

La maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une intolérance au « gluten », une protéine présente dans certaines céréales telles que le blé, l’avoine, l’orge, le seigle, le froment, l’épeautre, l’engrain, le kamut…
Les cœliaques doivent donc éviter tous les aliments contenant ces céréales et leurs dérivés : pain, pâtes, vermicelles, semoule, farine, céréales pour petit déjeuner, biscottes, chapelure, préparations panées, pizza, pâte feuilletée, sauces, pâte à tarte, crêpes, crème pâtissière, viennoiseries, biscuits, gâteaux… et même certains médicaments.

⇒ La lecture des listes d’ingrédients est indispensable, et les pièges à éviter sont nombreux.
L’aide d’une diététicienne est donc un soutien appréciable dans cette démarche.

 

Pour faire son pain sans gluten : www.lafaimdesdelices.fr/pain-viennoiserie/recette-de-pain-sans-gluten-bilan/