Le soja s’invite dans l’alimentation occidentale, et on entend tout et son contraire au sujet de ses effets sur la santé et l’environnement.

Un exemple récent :

Le magazine 60 Millions écrit « Sous des dehors irréprochables, la culture du soja pose plusieurs problèmes d’ordre environnemental. D’abord, il est principalement importé d’Amérique du Sud : son bilan carbone est donc discutable et sa culture favorise la déforestation »

Cette phrase donne une vision très partiale de la réalité, comme le savent celles et ceux qui s’intéressent en profondeur à la question environnementale, tel qu’Hervé Berbille :

Le magazine se livre ici à un véritable renversement des faits, une grossière manipulation contrevenant à la plus élémentaire éthique journalistique. Tous les économistes, tous les agronomes, tous les spécialistes de l’environnement le savent : ce soja, importé de l’autre bout du monde, est exclusivement destiné à l’alimentation du bétail… C’est donc en consommant de la viande, du lait, des œufs, où bien encore un poisson de pisciculture, que le consommateur contribue à la dévastation de l’écosystème amazonien, mais certainement pas en consommant du tofou ou du lait de soja cultivé en France…

Lire l’article complet sur : www.letofuteparle.com/soja-scandaleux-article-de-revue-60-millions-de-consommateurs

 

Et 2 autres articles, moins récents, qui abordaient déjà les informations « étonnantes » concernant le soja :
http://naturo-passion.com/soja-verites-et-mensonges/

www.lanutrition.fr/les-news/le-soja-qui-tue-la-verite-sur-un-article-delirant

 

Enfin, le livre « Les aliments contre le cancer » du docteur Béliveau donne des informations intéressantes et claires sur les mécanismes d’action du soja (et de bien d’autres aliments)…