Comment reconnaître les produits ultra transformés

Les aliments ultra transformés sont en général pauvres en micronutriments protecteurs mais riches en calories provenant des sucres et matières grasses (ajoutés) notamment.

Une étude brésilienne a montré qu’au-delà de 13% de calories quotidiens provenant des produits ultra transformés, le risque d’obésité commence à augmenter significativement. En outre, des études récentes montrent très clairement que les produits ultra transformés sont moins rassasiant et plus hyperglycémiants que les produits pas, peu ou normalement transformés.

Une étude française de 2018 trouve que le risque de cancer augmente avec la quantité d’aliments ultra-transformés dans son alimentation.

Voici quelques règles pour identifier facilement un aliment ultra-transformé :

  • Une longue liste d’ingrédients (plus de 5)
  • Produits artificiels fabriqués par l’homme à partir d’une recombinaison d’ingrédients
  • Aliments tellement raffinés qu’on ne reconnaît plus l’aliment d’origine.

Par exemple les barres chocolatées, les sodas, les nuggets, les biscuits industriels…

1. Aller doucement mais sûrement

Si votre quotidien est entouré de plats industriels, il ne faut pas tout jeter d’un coup et se dire « je commence maintenant » car vous risquez de vite replonger dedans. Pour prendre l’habitude de manger des produits sains, non transformés, il vaut mieux faire la transition par étapes. Et si vous ne savez pas cuisiner, cette transition est le moment idéal pour prendre quelques cours auprès des proches doués en cuisine ou se lancer dans des essais culinaires.

2. Compléter les repas avec des produits frais

Il suffit d’ajouter un fruit au repas du midi et une salade pour accompagner ceux du soir pour commencer la transition en douceur.

 

Pour lire la suite des conseils, c’est par ici : www.lanutrition.fr/comment-se-desintoxiquer-des-aliments-ultra-transformes