« Alors que la contestation mondiale du gavage s’amplifie, alors qu’un nombre croissant de pays interdisent la production de foie gras, alors qu’un rapport d’experts européens conclut que le gavage est préjudiciable aux oiseaux, les recherches menées à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) sous financement de l’industrie du foie gras aboutissent à une conclusion spectaculaire : aucun élément scientifique ne permet de dire que le gavage est source de mal-être animal !

Depuis deux ans, Stop Gavage mène l’enquête, passant au crible les études des chercheurs de l’INRA qui concluent à l’innocuité du gavage. Ce travail de contre-expertise a révélé l’ampleur des biais méthodologiques et des données passées sous silence qui ont permis de produire ce résultat « scientifique » grâce auquel la filière du foie gras a obtenu qu’en France le gavage soit légitimé par la loi.

On y apprend – sur l’exemple du foie gras et quelques autres – comment la recherche en bien-être animal est subordonnée aux intérêts des filières viande, avec l’appui du ministère de l’agriculture. »

http://www.stopgavage.com/inra/index.php

« La production du foie gras est la seule activité d’élevage qui nécessite l’ingestion forcée d’aliments. Comme le montre le rapport scientifique, le foie gras est le foie malade d’un oiseau atteint de stéatose hépatique.
Diarrhées, halètement, déplacements pénibles, lésions et inflammations du cou… sont la réalité quotidienne du gavage, ce qui est inconciliable avec la recommandation européenne. La production de foie gras est incompatible avec la protection, aussi minimale soit-elle, que notre société a décidé d’accorder aux animaux. »

http://www.stopgavage.com/illegalite.php

« Les recommandations européennes demandent que des recherches soient entreprises pour développer des méthodes alternatives au gavage
Par « produit alternatif » au foie gras, nous entendons produit substitut sur le plan de la texture et du goût, obtenu sans suralimentation forcée des animaux. »

http://www.stopgavage.com/alternative-gavage.php

« Pourquoi la filière française s’acharne-t-elle à défendre le gavage ?
Pour le comprendre, il faut savoir que les industriels français établis sur ce marché ont obtenu que l’appellation « foie gras » soit réservée aux foies et pâtés produits par gavage. »