Les médias aiment la nouveauté, et le régime à la mode actuellement, paré de mille vertus est le régime cétogène, un régime faisant la part belle aux protéines et aux lipides (graisses), et réduisant drastiquement les glucides (produits sucrés, féculents, légumineuses, mais aussi fruits et même certains légumes…)

Le Docteur Curtay en fait une analyse que je trouve intéressante et dont je vous cite quelques extraits :

Promouvoir les graisses, quelle que soit leur qualité est totalement inacceptable Les graisses saturées qu’elles soient chaînes longues, moyennes ou courtes, ne peuvent pas dépasser au grand maximum 10% des graisses du fait qu’elles sont non seulement très peu combustibles, mais qu’elles augmentent les triglycérides. Ces triglycérides s’accumulent dans le foie et donnent des stéatoses, c’est-à-dire un foie gras

Réduire aussi drastiquement les apports en glucides complexes est intenable. Car les glucides complexes sont des végétaux associés à des fibres, indispensables à la bonne santé de la flore intestinale. Ils sont des sources riches en minéraux protecteurs comme le magnésium et le potassium et en polyphénols. Mais, encore plus important, ce sont les seules sources de protéines végétales. Si on n’en consomme très peu, on est obligé de consommer beaucoup trop de protéines animales, les aliments les plus inflammatoires qui existent. Leur consommation augmente les risques de surpoids, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de maladies neuro-dégénératives, entre autres.

Au total, le régime cétogène est un régime très anormal, dont le rapport bénéfices/risques très mauvais. Ceci implique qu’il ne soit utilisé que pour des indications où il n’y a pas d’autres solutions, ce qui ne concerne que quelques maladies génétiques rares et des épilepsies rebelles, et même dans ces cas, de manière courte, avant de revenir dès que possible à une alimentation plus équilibrée. Il s’agit donc d’un régime qui ne devrait être suivi que sur prescription médicale et sous suivi strict.

Lire l’article entier : www.lanutritherapie.fr/article/r-gime-c-tog-ne-et-huile-de-coco-danger