« L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol »
Dr Michel de Lorgeril

(paru le 24 septembre 2015)

Le Dr Michel de Lorgeril a été le premier à montrer que les études « miraculeuses » sur les médicaments contre le cholestérol sont, comme le dit le Dr Horton, biaisées. En réalité, les statines n’empêchent ni les infarctus ni les AVC. Avec ce nouveau livre, il révèle que ces médicaments pris par des millions de personnes, sont terriblement toxiques. Cette toxicité peut rester silencieuse pendant des années mais hélas, elle est réelle. Elle est d’autant plus « silencieuse » qu’une corruption généralisée touche les sciences biomédicales. Les données publiées sont modelées pour servir les intérêts de l’industrie pharmaceutique. Les autres, les gênantes, restent dans l’ombre sous le sceau du secret industriel. Il aura fallu toute l’expérience du Dr de Lorgeril, médecin et scientifique de renommée internationale, pour arriver à cette conclusion implacable : Tous les médicaments anticholestérol, les anciens comme les nouveaux, sont toxiques du fait de leur mode d’action et aussi parce qu’ils privent le corps d’un facteur protecteur : le cholestérol !

 

Entretien avec Michel de Lorgeril

Pourquoi les statines sont-elles nocives ?

Ces médicaments, pour diminuer le cholestérol sanguin, bloquent tout un complexe enzymatique (hydroxyméthylglutaryl-CoA reductase) responsable de la fabrication du cholestérol par les cellules. Une folie quand on sait à quel point le cholestérol est indispensable à tous les niveaux de l’organisme. Il structure les membranes cellulaires, permet leurs interactions, il est aussi un précurseur de nombreuses hormones ; reste indispensable à nos neurones (donc à notre cerveau) et au mitochondries… la liste est longue ! Pas étonnant qu’en interférant avec son métabolisme surviennent de graves et multiples complications. Nous pourrions objecter que l’efficacité contre les pathologies cardiovasculaires vaut bien l’accommodement de quelques effets indésirables. Même pas : avec les statines, il n’y a pas de bénéfices, seulement des risques !

Vous dites que les statines « nous empoisonnent en silence »

Certains effets toxiques dits « bruyants », comme les douleurs musculo-tendineuses par exemple entraînent une souffrance flagrante qui altère la qualité de vie. Mais d’autres effets sont asymptomatiques, et d’autant plus dangereux qu’ils passent inaperçus. Prenons encore l’exemple des atteintes musculaires, les plus fréquentes. Certaines d’entre elles peuvent être totalement indolores tout en entraînant d’importantes diminutions de l’activité physique avec toutes ses conséquences, comme l’obésité et le diabète.. Mais il y a bien pire encore : les effets cancérigènes, diabétogènes et même neurotoxiques aujourd’hui évidents. Ces affections échappent à la pharmacovigilance, et elles restent de ce fait difficiles à mettre en évidence car beaucoup de victimes ne s’en rendent pas compte. Les personnes âgées, notamment, en voyant s’amoindrir leurs capacités physiques et cognitives, peuvent penser que l’usure du temps en est la seule responsable.

Les statines sont prescrites depuis des années. On ignorait tout de leurs effets secondaires ?

Bien sûr que non ! Depuis vingt ans une pléiade d’équipes de recherche publient des travaux démontrant les dégâts que provoquent les statines. Pourtant les médecins, les sociétés savantes, les institutions tous inféodés à l’industrie pharmaceutique maintiennent une chape de plomb sur cette effroyable vérité. Pourquoi ? Le business des statines est profitable. Il y a trop à perdre. Ce qui explique les mensonges, les manipulations, et même la falsification des études scientifiques sur l’efficacité des statines.

Pour en livre davantage : http://tre.emv3.com/HM?b=cP_oVpm-lnvx755PPQJrVQtlaoGakZ2RPgtieZlTW3vmxXNu6JI8fdCxSyIvgL_M&c=x19KHyzS368NcADYYql37g

 

Témoignage d’un médecin ayant vécu ces effets secondaires :

http://michel.delorgeril.info/cholesterol/cholesterol-et-diabete/statines-et-diabete-suite/comment-page-3#comment-9695

 

⇒ Pour prévenir les maladies cardiovasculaires, une bonne hygiène de vie et la diète méditerranéenne ont fait leurs preuves : www.dieteticienne-amiens.fr/prevenir-diete-mediterranenne